Canada

Visières de protection Dimatix pour répondre à la COVID-19

Employé photographié : Rick Correia

La philosophie

« N’arrêtez jamais »  guide FUJIFILM Dimatix, Inc.  dans la production de visières de protection  pour la COVID-19 

Les employés de FUJIFILM Dimatix, Inc. (FDMX) à l’usine Lebanon, dans le New Hampshire, assemblent et expédient des visières de protection pour leur système de santé local et d’autres hôpitaux de la région pendant la pandémie.

Cet effort a été lancé immédiatement quand le besoin d’équipement de protection individuelle (EPI) a été mentionné dans les médias locaux et nationaux. Une équipe de base de FDMX s’est réunie pour parler d’une manière d’aider et elle a bientôt réalisé que leur expertise en matière de production était parfaitement adaptée à la fabrication et à la distribution des visières de protection dont les travailleurs de la santé en première ligne et les premiers secours avaient besoin.

De gauche à droite : Ellen Raymond et Erik Bergeron

« C’était sans aucun doute pour nous le signal qu’il ne faut « jamais arrêter » et un incroyable travail d’équipe », a déclaré Richard Correia, directeur de la chaîne d’approvisionnement chez FDMX. « En un peu plus d’une semaine, nous sommes passés de l’idée à la conception, à la production, la revue et à notre première expédition au Dartmouth-Hitchcock Medical Center, notre système hospitalier local. » Avec un groupe de huit employés travaillant en deux équipes de quatre, ils sont en mesure de produire entre 800 et 1 200 visières par jour, répondant ainsi au besoin immédiat de 20 000 visières et ils sont prêts à en produire plus.

Le processus de production n’a pas toujours été fluide. On n’arrivait pas à trouver les sangles élastiques initialement spécifiées dans la conception du bandeau. Pour surmonter cette difficulté, le coordinateur du projet Jay Landry et l’ingénieur en chef de conception Robert Wells ont contacté un fournisseur de longue date, New England Die Cutting, qui a pu trouver de la sangle de fixation industrielle « auto-agrippante » qui a parfaitement fonctionné avec une refonte de la visière d’origine.

De gauche à droite : Fred Amidon, Ellen Raymond et Sean Murphy

Richard Correia se rend compte que cet effort ne serait pas possible sans les employés essentiels qui maintiennent l’entreprise en activité pendant les mesures de distanciation sociale sur le lieu de travail dans le New Hampshire.

« Il est important que nous exprimons nos remerciements à tous les employés qui se dévouent chaque jour dans notre cœur de métier et la production de nos têtes d’impression » a-t-il remarqué, « car sans eux, nous ne serions pas capables d’être ici, ni de mener cet effort supplémentaire. »

De gauche à droite : Ellen Raymond et Sean Murphy

Comme le besoin d’EPI est toujours présent dans le monde entier, la production des visières est conçue pour évoluer. D’autres entreprises Fujifilm, comme FUJIFILM Recording Media, U.S.A., Inc., basée à Bedford, dans le Massachusetts, s’intéressent à la possibilité de se servir de leur capacité de fabrication et de leur main-d’œuvre pour répondre aux besoins croissants.

« Nous apprécions le soutien de toutes les autres sociétés de Fujifilm qui souhaitent s’impliquer », a déclaré Richard Correia.

De gauche à droite : Ellen Raymond et Sean Murphy