Belgique

Reconstruction itérative Intelli IPV

NEW

Image nette à faible dose

Le contenu de ce site est réservé aux professionnels de santé et assimilés.

La réduction de la dose de rayons X doit être une priorité

Un meilleur accès aux examens médicaux entraîne une augmentation de la dose de rayons X.

Un meilleur accès aux examens médicaux a entraîné une augmentation de la dose de rayons X pour la population.
À mesure que la TDM s’étend, la proportion d’exposition à la dose de rayons X résultant des TDM augmente.

Contribution de la dose de TDM à la dose totale de rayons X médicaux*1

Nombre de scanners TDM*2

Références
  • *1・Bolus et al. : NCRP Report 160 and What It Means for Medical Imaging and Nuclear Medicine, JOURNAL OF NUCLEAR MEDICINE TECHNOLOGY Vol. 41 No. 4 Décembre 2013
    ・Commission japonaise de l’énergie atomique : Cancer and Radiation Therapy, 12th Atomic Energy Commission Document 1-1
  • *2 Indicateurs de l’OCDE, publication de l’OCDE, Paris, OCDE (2017), Health at a Glance 2017

CASE-01

CASE-02

La réduction de la dose du produit de contraste doit être une priorité

L’insuffisance rénale induite par le produit de contraste est un problème majeur.

Le diagnostic par imagerie utilisant un produit de contraste iodé fournit de nombreuses informations utiles, mais si un produit de contraste est utilisé chez des patients atteints d’insuffisance rénale, elle risque de se transformer en néphropathie induite par le produit de contraste (NIPC). Par conséquent, des recommandations sur la réduction du risque ont été émises par la Société européenne de radiologie urogénitale (European Society of Urogenital Radiology, ESUR) et du Collège américain de radiologie (American College of Radiology, ACR).

CASE-01

CASE-02

  • * IPV est l’abréviation d’Iterative Progressive Reconstruction (Reconstruction progressive itérative) avec modélisation visuelle.

Défi : Obtenir une haute qualité d’image à une faible dose de rayons

Des mesures sont prises à l’échelle mondiale pour réduire la dose exposée à mesure que le nombre d’examens augmente. Par exemple, le niveau de référence diagnostique (DRL), qui est une mesure de la dose de rayons aux fins du diagnostic radiologique, a été introduit dans de nombreux pays, en définissant des normes pour favoriser l’acquisition à la dose la plus faible possible, ce qui est cohérent avec le maintien d’une haute qualité d’image.

Niveau de référence diagnostique (DRL)
1. CTDIvol [mGy]
2. PDL [mGy・cm]
Références
  • ・Kanal et al. : U.S. Diagnostic Reference Levels and Achievable Doses for 10 Adult CT Examinations, Radiology Volume 284 : Numéro 1-Juillet 2017
  • ・Bundesamt für Strahlenschutz : Bekanntmachung der aktualisierten diagnostischen Referenzwerte für diagnostische und interventionelle Röntgenanwendungen Vom 22. Juin 2016

Défi : Réduire le bruit pendant l’acquisition à basse tension de tube

Pour réduire le risque de néphropathie induite par le produit de contraste (NIPC), des mesures ont été prises pour réduire la quantité de produit de contraste utilisée lors de l’acquisition à basse tension de tube.
Toutefois, l’acquisition à basse tension de tube rend l’image plus bruyante. Le choix des facteurs d’exposition devient plus crucial.

Propriétés de base des rayons X
1. Variation de l’écart-type de la tension de tube

La réduction de la tension de tube rend l’image plus bruyante.

2. Ajustement du courant de tube

Pour conserver le bruit de l’image, il est nécessaire d’ajuster le courant de tube.

Notre traitement itératif Intelli IPV fournit une image claire avec une faible dose

Technologie du modèle de vision

  1. Le modèle physique réduit le bruit présent dans le PFV en modifiant la texture à une vitesse uniforme, de haute fréquence à basse fréquence, et permet d’obtenir une texture proche du PFV.
  2. Le modèle statistique réduit statistiquement le bruit des rayons X et les bruits électriques.
  3. Le modèle d’objet tient compte de la forme, de la taille, du contraste, de la position, etc. de la structure en modélisant la modification des informations morphologiques.

Le traitement itératif Intelli IPV maintient une texture d’image normale, même à un rapport de réduction de dose élevé, et réduit le bruit, ce qui améliore la visibilité. Vision Model Technology rend tout cela possible. Cette technologie contrôle le bruit de l’image et la qualité par traitement arithmétique itératif/ basé sur un modèle statistique, un modèle d’objet et un modèle physique.

  • La texture de l’image change
  • La détectabilité à faible contraste est réduite

Intelli IPV permet d’obtenir une texture d’image identique aux images du PFV en rapprochant le spectre de puissance du bruit (noise power spectrum, NPS) de celui du PFV, et en améliorant la détectabilité à faible contraste jusqu’à 2 fois.

Propriétés physiques proches du PFV

Q&R

Oui. L’effet de réduction du bruit offre jusqu’à 9 niveaux d’intensité (Standard : Lv.1〜4 et Fort : Lv.1〜5) pour chaque zone anatomique.

Oui, le temps de reconstruction est suffisamment rapide pour être utilisé pour les examens de routine.

Il permet de réduire le bruit de l’image jusqu’à 90 % et la dose de rayons jusqu’à 83 %, et d’améliorer la capacité de détection à faible contraste jusqu’à 2 fois.